top of page
mariola-grobelska-c5r6YI0DIWw-unsplash.jpg

L'HYPNOSE, COMMENT ÇA MARCHE CONCRÈTEMENT?

Le motif le plus courant de consultation en hypnose est le besoin de changement, même s'il n'est pas directement formulé ainsi. Que ce soit au sujet de dépendances, de peurs, de confiance en soi, de comportements... Toutes ces thématiques parlent de notre besoin de changer notre fonctionnement "par défaut", ces habitudes et autres automatismes qui se sont mis en place au fil du temps et qui nous rendent parfois la vie difficile. Mais qu'est-ce qui rend l'hypnose si efficace à accompagner le changement?

Si comme moi, vous avez besoin d'en savoir plus sur le fonctionnement de l'hypnose, de comprendre avant d'en faire l'expérience pleinement, la suite devrait vous intéresser! Elle explique de façon simple ce qui se passe lorsque nous entrons en état d'hypnose, les leviers de changement qui se mettent alors en place et ce qui permet de les activer.

En prime, cela nous éclaire également sur notre propre fonctionnement, ce qui ne peut être que bénéfique!

COMMENT S'INSTALLE UNE HABITUDE, UN AUTOMATISME?

Une habitude est une réponse que notre cerveau a formée face à un contexte donné.

Ce contexte peut être une situation particulière, une personne, un ressenti émotionnel, une heure de la journée etc... Il est le signal déclencheur. 

Ex. de signal déclencheur: Je sors du travail, et j'attends à mon arrêt de bus, seul(e).

Nous répondons à ce déclencheur de différentes façons, de par ce que nous nous disons au sujet de cette situation, par des ressentis physiques et/ou émotionels, ainsi que les comportements associés.

Ex: Lorsque j'attends mon bus, je me sens mal à l'aise entouré(e) de personnes que je ne connais pas, j'ai l'impression que l'on me dévisage et je consulte mon téléphone pour retrouver une contenance, m'occuper.

 

Tout au long de notre vie, et ce depuis l'enfance, notre cerveau a enregistré ces réactions, sous la forme de connexions neuronales qui se sont renforcées à chaque répétition de la réponse à un déclencheur spécifique. Et ce d'autant plus si notre réponse donne lieu a une gratification, une récompense. C'est ainsi qu'à force, cette réponse est devenue une habitude, un automatisme ou encore notre « programme par défaut »

Ex: Je commenche à échanger des messages avec un(e) ami(e), je me sens moins seul(e), plus à l'aise, le temps passe plus vite. Maintenant, à chaque fois que j'arrive à mon arrêt de bus, je sors mon téléphone et me plonge dedans.

 

A travers ces mécanismes, c'est comme si les connexions neuronales construites et renforcées par la répéptition devenaient une autoroute entre le point A (le déclencheur) et le point B (notre réponse), soit le chemin le plus facile et rapide à emprunter pour notre cerveau, qui est programmé à choisir le trajet le plus évident pour lui! A force, nous devenons « câblés » ainsi, la même situation provoquant à chaque fois chez nous la même réponse immédiate, comme si nous étions conditionnés.

Coucher de soleil sur l'autoroute

COMMENT L'HYPNOSE PERMET-ELLE LE CHANGEMENT?

A L'AIDE DE LA NEUROPLASTICITÉ!

C’est l’aptitude que possède notre cerveau à se «reconfigurer », à changer ses schémas de fonctionnement, ses habitudes et automatismes en fonction de son environnement, et ce quel que soit notre âge!

En pratique, c’est la capacité de notre cerveau à faire de nouvelles connexions neuronales, et à éliminer celles qui ne sont plus utilisées.

hal-gatewood-OgvqXGL7XO4-unsplash.jpg

QUE SE PASSE-T-IL ALORS EN ETAT D'HYPNOSE?

pawel-czerwinski-Q5oCIFL2xKc-unsplash.jpg

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, nous ne sommes pas dans une sorte de sommeil, bien au contraire! Notre cerveau est en hyper éveil.

La fréquences de nos ondes cérébrales change: notre état de vigilance habituelle correspond à une onde bêta, alors  que l'état hypnotique active les ondes thêta et alpha.

Différentes parties de notre cerveau sont stimulées, d’autres se mettent en veille, elles interagissent entre elles différemment. La conséquence?

Les stimulations du monde extérieur sont atténuées – notre attention est focalisée vers l’intérieur.

ray-hennessy-qZzJoiKHqmo-unsplash.jpg

La partie plus créative, imaginative et conceptuelle de notre cerveau est plus particulièrement mobilisée, tandis que notre sens critique se relâche et permet de considérer de nouvelles solutions. Ainsi nous nous ouvrons avec plus de facilité au changement

Lors d’une séance d'hypnose, nous allons donc pouvoir influencer les conditionnements, schémas de pensées et comportements en fonction de l’objectif de changement exprimé, au moyen de suggestions, d’exploration de nouvelles solutions.

Cela va permettre de créer de nouvelles connexions neuronales, et d’offrir une alternative à notre « programme par défaut ». L’utilisation régulière de l’hypnose va permettre de renforcer ces nouvelles connexions neuronales, pour favoriser un changement durable et profond.

bottom of page